(In French) Donner une impulsion aux réformes en Ukraine et maintenir la сonfiance dans l'UE

Friday, 3 June 2022 — Plus de 200 ONG ukrainiennes
AFP/East News

Read also in English.
Auch auf Deutsch lesen.
Lees ook in het Nederlands.
Читайте також українською.

Dans trois semaines, le Conseil européen se penchera sur le statut de candidat à l'Union européenne pour l'Ukraine. Beaucoup, dans l'UE, sous-estiment l'importance de cet événement.

Des voix s’élèvent pour le report d'une telle décision, bien que ce report risque d'être nuisible à la fois à l'Ukraine et à l'UE elle-même. Cela ralentira les réformes à venir après-guerre; sapera le changement démocratique en cours dans d'autres pays, y compris les Balkans; augmentera la charge sur le budget de l'UE; poussera à une nouvelle instabilité en Europe.

Il est encore possible d'éviter le désastre, de donner une forte impulsion aux réformes et d'ouvrir de nouvelles opportunités pour l'UE. Nous, les représentants des groupes de réflexion ukrainiens et d'autres organisations de la société civile, proposons une approche crédible qui tient compte des préoccupations de l'UE et nous permet d'abandonner l'idée d'accorder à l'Ukraine le statut intermédiaire de "candidat potentiel".

Il convient de souligner que l'adhésion de l'Ukraine à l'UE n'est pas actuellement en discussion. C'est un long chemin à parcourir. L'Ukraine doit mettre en œuvre l'acquis de l'UE et effectuer des réformes dans tous les domaines, de la production industrielle à l'État de droit ou à la sécurité numérique. L'Ukraine respecte la procédure et comprend qu'elle ne deviendra pas membre de l'UE sans entreprendre de profondes réformes qui ne sont pas moins importantes que l'adhésion en tant que telle.

Cependant, l'Ukraine remplit déjà les critères pour être candidat.

Presque tous les pays qui ont demandé leur adhésion après 1993, lorsque les critères de Copenhague sont apparus, les remplissaient moins que l'Ukraine, qui applique l'accord d'association depuis plus de sept ans et qui est proche de l'UE dans un certain nombre de domaines, de l'électricité à la politique étrangère. Aucun pays candidat des Balkans au moment où il a reçu ce statut ne répondait autant aux normes de l'UE.

Les rapports annuels de l'UE reconnaissent les progrès accomplis sur la voie des réformes. En mai 2022, des groupes de réflexion non-gouvernementaux se sont adressés à l'UE pour demander que l'Ukraine soit reconnue comme candidate, compte tenu des réalisations dans la mise en œuvre de l'accord d'association, de la lutte contre la corruption, de l'énergie et des réformes en général. Plus de 90% des Ukrainiens soutiennent le mouvement vers l'UE.

Dans ce contexte, la décision probable du Conseil européen de ne pas reconnaître l'Ukraine comme candidate, même habillée avec autre statut, enverra un signal clair à la société ukrainienne: l'UE ne considère pas l'Ukraine comme un membre de la famille européenne, contrairement aux déclarations officielles et à l'opinion majoritaire des citoyens de l'UE qui soutiennent, selon l'Eurobaromètre, le choix de voir l'Ukraine rejoindre l'UE dans l'avenir.

Cette décision injuste renforcera les eurosceptiques et les personnes habituées à exercer une influence indue et à s'opposer aux réformes structurelles en Ukraine. Cela affaiblira les réformateurs du gouvernement, du parlement et de la société.

Cette décision frappera les forces pro-européennes dans d'autres pays qui hésitent quant à leur direction, y compris dans les Balkans occidentaux. Il est difficile de croire à la perspective d'une adhésion si l'UE bloque même le statut de candidat pour l'Ukraine, qui remplit les critères de façon évidente . Cela renforcera davantage les eurosceptiques à Belgrade, Sarajevo ou Skopje, sans parler du rêve géopolitique de tant des gens dans l'UE concernant la future démocratisation de la Russie.

Cela ira également à l'encontre de l'efficacité des dépenses de l'UE consacrées à la reconstruction d'après-guerre de l'Ukraine. Le statut de candidat sera un feu vert pour les investisseurs européens, ce qui réduira la charge sur le budget de l'UE et donnera un coup de pouce aux économies ukrainienne et européenne.

L'indécision de l'UE contribuera à renforcer la Russie dans son agressivité: semer la méfiance envers l'Occident, ralentir la démocratisation de la région et la garder dans une zone d'instabilité.

Nous savons que plusieurs capitales de l'UE craignent que Kyiv, une fois candidate, exige une intégration inconditionnelle et ne mette plus de zèle pour les réformes. La meilleure façon d'apaiser cette inquiétude est de fixer les conditions préalables au lancement des négociations d'adhésion, c'est-à-dire la prochaine étape technique après la candidature.

L'Ukraine a déjà vécu une expérience similaire. En 2010, à la suite de l'adoption de la facilitation des visas, l'UE a proposé à l'Ukraine un plan d'action ambitieux pour la libéralisation des visas. Après la Révolution de la Dignité, l'Ukraine a réalisé ce plan en approuvant des réformes qui semblaient impossibles. Depuis 2017, les Ukrainiens peuvent voyager sans visa, et c'est une situation bénéfique à la fois pour l'Ukraine et l'UE.

Nous appelons l'UE à сhoisir cette voie et à définir des exigences ambitieuses pour des réformes sensibles, notamment judiciaires et anti-corruption. La société civile ukrainienne sera votre partenaire dans l'élaboration de ce plan et dans la promotion des réformes. Pour réussir ce pari, il faut que les demandes soient perçues comme justes.

La reconnaissance du statut de candidat avec des exigences ambitieuses pour les prochaines étapes créera un outil puissant pour réformer l'Ukraine, évitera le désespoir des politiciens et de la société et renforcera l'Union européenne et son autorité dans le monde.

 

Ce texte a été signée par Partie ukrainienne de la Plateforme de la société civile UE-Ukraine, Coalition Resuscitation Reform Package, et plus de 200 autres ONG ukrainiennes, qui travaillent pour la promotion du changement européen en Ukraine: groupes de réflexion, associations, syndicats et fondations caritatives (la liste complète des organisations est disponible par le lien ou via le code QR).


 
If you notice an error, select the required text and press Ctrl + Enter to report it to the editors.